TAEG

Taux Annuel Effectif Global : Objectifs et caractéristiques

Quel que soit le type de prêt, personnel, renouvelable ou immobilier, le Taux Annuel Effectif Global ou TAEG est incontournable. D’ailleurs, selon la loi, les établissements de crédit ont l’obligation de le mentionner dans les publicités, dans la proposition d’offres et dans les contrats de prêt. Que faut-il savoir sur ce taux ?

Définition et objectifs du TAEG

On entend souvent parlé de Taux Annuel Effectif Global ou TAEG qui est fréquemment mentionné lors d’une demande de crédit, quelle que soit le type de celle-ci. Il s’agit d’un indicateur normalisé qui permet de comparer les crédits entre eux. À titre d’information, ce taux global est choisi à l’échelle européenne afin de faire la comparaison d’offres de crédit des prêteurs établis dans différents pays.

L’objectif premier du TAEG est de mieux informer les consommateurs afin de les protéger. En effet, le TAEG permet aux emprunteurs de se faire une idée précise de ce que va lui coûter totalement son emprunt. Ces consommateurs peuvent ainsi comparer les offres de différents établissements pour trouver un crédit au meilleur taux. D’un autre côté, cet indicateur limite aussi les prêteurs sur les taux qu’ils peuvent appliquer pour leur prestation.

Particularités du TAEG

Exprimé en pourcentage, le TAEG est un taux global qui prend en compte tous les frais directement liés à la souscription d’un crédit. Il se calcule sur une base annuelle. On peut citer, entre autres, les intérêts, les frais, les rémunérations et les commissions de toute nature. Il englobe donc le taux débiteur qui est proposé pour la formule de crédit choisie. À cela s’ajoutent les frais d’expertise, de dossier et de garanties. Il comptabilise également les frais liés aux produits souscrits comme l’assurance solde restant due, l’assurance incendie et le compte à vue.

Le TAEG du crédit renouvelable

Tout en sachant que le taux d’un crédit renouvelable ne s’applique que sur la somme utilisée, l’application du TAEG pour celui-ci est régie par une règle particulière. En principe, le crédit renouvelable se caractérise par un taux révisable. Ce dernier varie selon différents indices de référence. De ce fait, à chaque nouvelle demande de financement, le TAEG appliqué peut être différent de celui fixé à la souscription. Il évolue également selon le montant du crédit utilisé.

Par contre, l’établissement prêteur est toujours obligé d’informer l’emprunteur sur tous changements avant de pratiquer un nouveau taux. Il doit envoyer un relevé précisant le TAEG applicable pour la période avant de prélever la mensualité. Cela permettra à l’emprunteur de s’opposer. Dans ce cas-là, son crédit peut prendre fin et il se doit de rembourser le capital restant dû aux conditions de la période précédente.

Le TAEG du découvert bancaire

Comme le TAEG du crédit renouvelable, celui du découvert bancaire présente aussi quelques particularités. Il doit être fixé par écrit avant la perception des agios. Toutefois, on doit noter que techniquement, cela est impossible. En effet, on ne peut pas connaître au préalable ce TAEG, car ni le montant ni la durée du découvert ne sont définis à l’avance. Pour ce faire, la mention du TAEG peut être remplacée par quelques illustrations chiffrées. Elle est renseignée dans un document remis au client avant l’utilisation du crédit. Ensuite, la mention du TAEG effectivement appliqué apparaîtra dans le relevé de compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *